HomeEABC FranceComment présenter son bouledogue

Comment présenter son bouledogue américain en exposition: une initiation

Comment présenter son bouledogue américain en exposition : une initiation.

par Michel Hasbrouck www.dogmasters.com

1. L’arrivée à l’exposition

Arrivez suffisamment tôt, une heure au moins avant le jugement qui vous concerne, et faites promener votre animal à l’extérieur de l’exposition. Abondamment. Pour qu’il se vide le plus possible et le plus loin des autres chiens. Ne croyez pas que votre petite promenade en cours de route ait suffi. Pour votre chien, c’est aujourd’hui un horaire inhabituel, ses intestins fonctionnent d’une manière inhabituelle.

Ayez toujours sur vous plusieurs sacs de plastique, du genre supermarché, pour ramasser facilement au plus vite tout excrément déposé par votre chien. Même si c’est dans un champ. Question de correction et de bonne éducation.

N’oubliez pas que les molosses sont mal considérés par le grand public : abusez de gestes corrects, tout le monde du molosse en retirera le bénéfice.

A l’entrée de l’exposition, dirigez-vous immédiatement vers le secrétariat, où vous retirez votre dossier d’exposant.

On vous y donne le catalogue de l’exposition, et un numéro que vous épinglerez ou suspendrez sur votre vêtement quand vous entrerez dans le ring. Si vous ne savez pas comment faire, regardez et copiez les autres exposants.

Sur le catalogue, regardez dans quelle classe vous figurez : jeune femelle ou ouverte mâle. C’est la classe que vous avez choisie au moment de votre inscription.

Allez reconnaître le ring où vous serez jugé. Un ring, ce peut être un grand champ ouvert, ou un petit espace entouré d’un ruban à un mètre du sol. Attention : dans certaines expositions, il y a des rings différents pour chaque sexe, ou chaque âge. Vérifiez aussi l’heure prévue pour l’appel de votre classe, auprès du secrétariat, ou auprès d’un assesseur de juge. N’importunez pas un juge avec cette question : il est déjà concentré sur son travail.


2. Votre attitude dans l’enceinte de l’exposition

Si votre chien salit le sol, nettoyez tout de suite. Ne vous éloignez pas sans rien faire, d’un air innocent…

Si votre chien est parfois batailleur, ou irascible, promenez-le en muselière au milieu des autres. Cela limitera les frais vétérinaires.

Ne caressez pas les chiens qui ne vous appartiennent pas sans en avoir demandé l’autorisation à leurs propriétaires.

Ne critiquez pas durement les imperfections de l’organisation : il y en a toujours, vous ne feriez pas forcément mieux si vous étiez organisateur.

Ne jetez rien en dehors des poubelles. S’il n’y en a pas, mettez vos déchets dans votre poche ou votre sac.

Si l’organisateur a fait l’effort de mettre sur pieds un bar ou une restauration, faites-lui le plaisir de consommer, même un café, une fois dans la journée. Même si vous avez apporté boissons et nourriture. Sinon, il ne faudra pas vous étonner si un jour vous ne trouvez plus d’accueil dans les expositions.

3. Bien présenter votre chien

Vous apprendrez les finesses de la présentation à la longue. Mais voici quelques points essentiels, que tout maître doit connaître.

a. apprenez à montrer les dents de votre chien.

D’abord, fermez ses mâchoires, puis glissez sa lèvre du haut vers le haut, et sa lèvre du bas vers le bas. De la sorte, vous montrez la fermeture des incisives. Le juge peut ainsi déterminer si la fermeture se fait en tenaille, en ciseaux, ou avec un décalage, un « prognathisme ».

Ensuite, ouvrez les mâchoires. Le juge veut vérifier si, en haut comme en bas, toutes les dents sont en place, sans manque de molaire au fond, ni de prémolaire. Un point important concerne la première prémolaire, la toute petite, juste en arrière de chaque canine, des deux côtés, en haut comme en bas. Vous devez pouvoir maintenir les mâchoires de votre chien ouvertes pendant tout l’examen, sans qu’il se fâche, s’énerve, et, surtout, sans qu’il cherche à vous mordre.

Pour ma part, je disqualifie sans hésitation tout chien qui cherche à mordre son conducteur, ou le juge, ou un assesseur, pendant le jugement.

Quand le juge vous le permet, refermez les mâchoires du chien.

b. pour les mâles, permettez au juge de vérifier la présence des testicules.

Passez un bras sous son ventre, et bloquez la tête du chien pour qu’il ne se retourne pas. Si vous soulevez légèrement les pieds arrière hors du sol, le chien est impuissant, et le travail du juge est facilité.

c. montrez votre chien en position immobile, en « statique ». Les deux points-clé réclament un petit entraînement : les pattes avant, les « avant-bras », comme les canons arrière, les « jarrets », doivent être verticaux. Habituez-vous à obtenir ces deux résultats devant un miroir fixé au sol, chez vous. Vous prendrez ainsi de bons points de repère pour les expositions, là où vous ne disposerez pas d’un miroir. Habituez aussi votre chien à rester immobile pendant quelques minutes, et à supporter sans bouger les petites modifications de placement que vous effectuerez sur lui devant le juge.

d. à la demande du juge, montrez votre chien en mouvement. Pour ma part, puisque le bouledogue américain est un chien actif, il doit pouvoir se déplacer avec énergie, élégance et sans fatigue. Je demande aux maîtres de faire marcher, trotter, et courir, leurs chiens, pendant un temps assez long pour pouvoir donner des classements justes. Pendant que vous tournez autour de lui, dans le ring, avancez d’une place si le juge vous montre un doigt, de deux places pour deux doigts, et ainsi de suite.

Ne cachez pas un autre chien avec le vôtre pendant ce mouvement, ce n’est pas sportif. Le juge doit pouvoir voir tous les chiens sans obstacles.

e. à tout instant, considérez que le juge vous regarde. Ne vous laissez pas aller, maintenez votre chien dans sa meilleure présentation. Après tout, si le juge ne regarde pas, le public, lui, vous observe, et vous êtes dans une compétition de beauté !

4. A la fin des jugements, félicitez le gagnant. Si vous êtes le gagnant, restez modeste, remerciez ceux qui viennent vous féliciter. Et allez remercier le juge. Même et surtout si vous n’êtes pas bien classé : il a fait l’effort de regarder votre chien avec soin.

Avant de quitter les lieux, le soir, allez remercier l’organisateur. Généralement, il perd de son argent personnel pour mettre sur pieds l’exposition où vous avez pu vous rendre…

Go to top